• zoomc_19799

Direction

PRESENTATION

La recherche au GIGA-Neurosciences couvre une gamme impressionnante et variée de questions et de techniques. Depuis sa création en 2009, la recherche au GIGA-Neurosciences porte sur les bases cellulaires et moléculaires du développement et sur la fonction des systèmes nerveux central et périphérique. De plus, les chercheurs étudient les causes du dysfonctionnement de ces fonctions et particulièrement dans le cas de l’épilepsie, les maladies de Parkison et d’Alzheimer, les troubles du spectre autistique, la dépression, la surdité, l’orientation sexuelle et les troubles de l’identité sexuelle. Les chercheurs atteignent leurs objectifs de recherche en utilisant une large gamme de méthodes pour identifier et manipuler les composants moléculaires des cellules. Ces approches nécessitent d’importantes compétences interdisciplinaires, dont l’expertise en biologie moléculaire, biochimie, biologie cellulaire, anatomie, comportement, imagerie cellulaire et enregistrement electrophysiologiques et le test d’animaux transgéniques. Nous apportons une contribution scientifique importante dans domaines des mécanismes neuroendocriniens et neurochimiques qui servent d’intermédiaires dans l’activation et la différenciation sexuelle du comportement reproductif. Nous nous intéressons particulièrement aussi à l'étude des aspects cellulaires et moléculaires de la plasticité synaptique post-lésionnelle postérieure à une lésion de la  moelle épinière ou du nerf périphérique... La neurophysiologie constitue une force particulière du GIGA-Neurosciences. Plus particulièrement, nous évaluons le rôle de différents canaux ioniques dans le contrôle de l’excitabilité des neurones monoaminergiques. Nous cherchons aussi à comprendre l’interaction entre la bioénergétique neuronale, l’excitabilité et la survie cellulaire. Les perturbateurs endocriniens constituent une problématique de santé publique importante qui nous intéresse particulièrement, en particulier l’interaction pathogène entre les perturbateurs endocriniens et l’insuffisance nutritionnelle prénatale. Depuis peu, nous développons, à travers un nouveau programme, la recherche translationnelle sur la biologie et le comportement du gliome. Notre dernier axe porte sur l’identification de nouveaux mécanismes cellulaires et moléculaires impliqués dans les processus de développement clés tels que la production de neurones, les cellules ciliées de l’oreille interne et les cellules gliales, leur différenciation et leur migration dans le système nerveux central et périphérique.


Principal Investigators

NEWS

L'Union européenne, à travers le programme Horizon 2020, investit 45 M € dans la recherche pour lutter contre l'épidémie de la maladie du virus Zika et d'autres infections émergentes transmises par les moustiques. Le laboratoire de Laurent Nguyen (GIGA-Neurosciences) fait partie du consortium ZikAlliance dans le but de comprendre les mécanismes cellulaires et moléculaires de la microcéphalie induite par Zika chez le fœtus.