Nouveau mécanisme du contrôle du développement précoce de l’oreille interne

08/08/2017

Un nouvel article publié par l’équipe du Dr Malgrange (GIGA-Neurosciences) révèle une nouvelle fonction des microARNs (miARNs).

 

Le développement de la portion auditive de l’oreille interne, la cochlée, commence très tôt au cours du développement embryonnaire (à 9 jours de vie embryonnaire chez la souris). Les mécanismes moléculaires régissant ce développement sont encore mal compris. L’analyse de souris transgéniques dans lesquelles Dicer, la principale enzyme responsable de la production des miARNs est invalidée, a permis de montrer que les miARNs à ce stade précoce du développement, sont indispensables pour la survie et la prolifération cellulaire. Un des miARN responsable de ce phénotype a été identifié par une analyse détaillée. Ainsi, le miR-183, en ciblant l’intégrité alpha 3, tous deux présents dans la vésicule otique en développement, contrôle la prolifération cellulaire.

 

Cette découverte renforce notre connaissance de la régulation moléculaire du développement précoce de la vésicule otique et suggère avec l’étude précédente du laboratoire (Cell reports, 2015) que les miARNs jouent un rôle majeur dans le développement de la portion auditive de l’oreille interne.

 

Source

Cell Death Differ. 2017 Aug 4. doi: 10.1038/cdd.2017.127. [Epub ahead of print]

The miR-183/ItgA3 axis is a key regulator of prosensory area during early inner ear development.

Van den Ackerveken P1, Mounier A1, Huyghe A1, Sacheli R1, Vanlerberghe PB1, Volvert ML1, Delacroix L1, Nguyen L1, Malgrange B1.

 

E12 PAX2 green SOX2 red WT E14 SOX2 tuj1

 


Brigitte Malgrange - bmalgrange@ulg.ac.be